Énigme du Chien Jaune

Vous n’avez pas eu la chance de nous rendre visite lors du festival ni de résoudre l’énigme imaginée par Sandra Martineau ?

Testez vos talents d’enquêteur en découvrant l’intégralité des dépositions des suspects.








Concarneau, le 17 juillet

Un petit groupe de notables concarnois s’est rassemblé au bar de l’Amiral pour célébrer le mariage de l’un des leurs. En effet, le vice-consul du Danemark, Yves Le Pommeret, a épousé la belle Nolwenn, fille d’un industriel concarnois ayant fait faillite. La fête bat son plein et l’alcool coule à flots. Néanmoins, certains invités semblent particulièrement tendus.
À commencer par Jean Servières, un journaliste ayant travaillé pour la presse parisienne durant quelques années avant de revenir à Concarneau. L’homme, qui a eu une discussion houleuse avec Le Pommeret avant d’entrer à l’Amiral, présente encore des signes de nervosité. Cette altercation, pourtant discrète, n’a pas échappé à la jeune mariée qui s’est empressée d’interroger son époux.
– Une vieille histoire qui le perturbe, lui répondit-il.
– Pas un problème d’argent j’espère ? questionna Nolwenn.
– Ah oui l’argent, j’avais oublié que tu étais aussi vénale que sublime. Ne t’inquiète pas pour les dettes de ton père, elles seront soldées après notre premier anniversaire de mariage, comme prévu, conclut Le Pommeret avant de rejoindre sa bouteille personnelle de whisky posée sur le bar.

Le Docteur Michoux, fils de l’ancien député et propriétaire du plus beau lotissement de Concarneau lance des regards suspicieux vers Le Pommeret. Ils ne se sont pas adressé la parole, depuis que Michoux lui a glissé une grosse enveloppe sous le manteau, un peu plus tôt dans la journée. Bien qu’il ne pratique plus la médecine, Michoux a obtenu un traitement médical pour l’étrange chien jaune qui accompagne en permanence la charmante Emma, serveuse à l’Amiral. Depuis quelque temps, l’immense bête présente des signes de paralysie des membres postérieurs.

Depuis une heure qu’elle fait le service des consommations, Emma ne peut s’empêcher de lancer des regards haineux à la jeune mariée. La présence de son propre fiancé Léon Le Guérec, de retour d’une longue incarcération à la prison de Sing Sing pour trafic d’héroïne, ne semble pas l’en dissuader.

L’employée se précipite aux toilettes. Lorsqu’elle revient, le Docteur Michoux lui adresse un petit sourire entendu.

Il est 22h38, Yves Le Pommeret a trop abusé du whisky, sa boisson préférée. Il présente de grands signes d’agitation et des pertes d’équilibre. Tout le monde en déduit qu’il est largement alcoolisé sauf le Docteur Michoux qui l’observe discrètement, installé au bar. Il l’interpelle :
– Vous vous sentez bien, mon ami ?
– Vous voulez savoir si je tiens encore la marée ou vous vous inquiétez de mon état de santé ?
– Un peu des deux !
– À vrai dire, je suis un peu fiévreux, avoue le Pommeret.
– Vous n’avez jamais eu beaucoup d’endurance, le chambre Emma.
– Tu n’as pas toujours dit ça, rétorque-t-il.

Léon, jusque-là assis au fond de la salle, se jette en quelques pas sur Le Pommeret et l’empoigne au col. Le vice-consul s’abandonne mollement dans ses bras, avant de s’effondrer au sol, inerte.

Le Docteur Michoux se précipite sur le jeune marié pour lui porter secours, mais il est déjà trop tard. Le Pommeret est mort, empoisonné.


D’après vous, qui a tué Yves Le Pommeret et pourquoi ?


Déposition de Nolwenn Le Pommeret

Déposition de Jean Servières

Déposition du Docteur Michoux

Déposition d’Emma

Déposition de Léon Le Guérec

Verdict :
La coupable est Emma. Elle a tué Yves Le Pommeret par jalousie, car il l’a quittée pour épouser la fille d’un notable.

www.lechienjaune.fr | Plan du site | Webdesign : katsolgraph.com | Mentions légales