Programme d’été

SEMAINE DU POLAR - LE CHIEN JAUNE DU 19 AU 25 JUILLET


Du 19 au 22 juillet 2021 - Le Chien jaune à l’Espace culturel Concarneau
> Sélection de polars par l’équipe du Chien jaune
> Animations

Le 23 juillet 2021 - Le Chien jaune à la Journée des Possibles Kerandon Concarneau
> Bourse aux polars : vente à prix mini de livres déjà lus (romans policiers, noirs, à ancrage social, thrillers...)
> Animations

Du 23 au 25 juillet - Festival du Chien jaune Quai d’Aiguillon Concarneau
> Espace librairie et dédicaces d’auteurs et illustrateurs
> Espace ateliers (ateliers pour le jeune public et animations tout public)



PROGRAMME DU FESTIVAL DU CHIEN JAUNE
sous réserve de modification


HORAIRES DU FESTIVAL (chapiteau Quai d’Aiguillon
> Vendredi 23 juillet : 10h - 20h
> Samedi 24 juillet : 10h - 21h
> Dimanche 25 juillet : 10h - 19h

• ESPACE LIBRAIRIE - du 23 au 25 juillet
L’équipe du Chien jaune et son partenaire libraire propose une sélection de livres neufs en lien avec la thématique de la saison 2021 : Polar au féminin. Les coups de coeur du comité de lecture du Chien jaune sont signalés par un bandeau.
L’espace accueille également auteur.rice.s et illustrateur.rice.s invités (et leurs ouvrages !) pour favoriser les échanges avec les visiteurs.

• ESPACE ATELIERS ET ANIMATION
> Roue du polar - du 23 au 25 juillet à 12h et 18h
Relevez le défi des collégiens de Saint-Joseph (Concarneau) en testant vos connaissances sur le polar et tentez de remporter une petite récompense !

> Atelier « Chien jaune articulé » - du 23 au 25 juillet à 15h
Réalisez un pantin articulé du Chien jaune avec la maquettiste Solène Durosset.
Durée : 45min. À partir de 4 ans.
Afin de respecter les mesures sanitaires, l’atelier accueillera seulement 5 participants par session (Inscription obligatoire sous le chapiteau Quai
d’Aiguillon à partir du vendredi 23 juillet 10h).

• LA CHAP’L, EN VILLE CLOSE
> Escape game
le 23 juillet à 11h et 18h
le 24 juillet à 17h30 et 18h30
le 25 juillet à 14h, 15h et 16h
Un meurtre a eu lieu en pleine répétition dans la salle de spectacle de la Ville close. Saurez-vous résoudre ce crime imaginé et mis en scène par des jeunes Concarnois en moins de 30 minutes ? !
Créé dans le cadre du Dispositif de réussite éducative, l’escape game du
Chien jaune met au défi les amateurs d’énigmes. Un jeu d’enquête grandeur nature à partager en famille ou entre amis !
Durée : 30 min. À partir de 9 ans.
Afin de respecter les mesures sanitaires, l’escape game accueillera seulement 5 participants par session (Inscription obligatoire sous le chapiteau Quai d’Aiguillon à partir du vendredi 23 juillet 10h).

> Rencontre conférence - le 23 juillet à 15h

> Rencontre conférence - le 24 juillet à 14h30

• MÉDIATHÈQUE DU RÉSEAU CCA Pont-Aven
> Impropolar avec Bertrand Puard - le 23 juillet à 15h30
Bertrand Puard a écrit plus d’une soixantaine de romans et reçu de nombreuses récompenses dont le Prix Polar de Cognac 2011 en catégorie jeunesse pour sa série Les Effacés. À la demande des éditions du Rocher et de l’association Le Chien jaune, il a écrit une nouvelle inspirée des personnages de sa série Clepsydre – des polars écologiques et historiques qui revisitent le concept du voyage dans le temps – au profit d’une médiation originale pour
les ados au musée de Pont-Aven.
À partir de 12 ans.

• MÉDIATHÈQUE DU RÉSEAU CCA Concarneau
> Rencontre conférence - le 24 juillet à 10h30



Thème & affiche


L’édition 2021 du festival du polar de Concarneau se déroulera du 23 au 25 juillet sur le thème "Polar au féminin".
Grande nouveauté à l’occasion de cette nouvelle saison : Le Chien jaune et son libraire partenaire l’Espace culturel Leclerc Concarneau organise une SEMAINE DU POLAR du 19 au 24 avril.

L’affiche de la saison 2021 est signée Terkel Risbjerg.
C’est en raison d’un véritable coup de foudre pour l’adaptation magistrale du roman de Ron Rash, réalisée avec Anne-Caroline Pandolfo, que le Chien jaune a demandé à Terkel de réaliser l’affiche de la saison 2021. Qui de mieux que l’impitoyable Serena pour incarner le polar au féminin ? Déterminée à accroître sa fortune en jouant du fusil, du couteau et même du poison tandis que son époux s’emploie à soudoyer banquiers et politiciens, Serena n’est pas une sainte encore moins une petite chose fragile. Elle est une anti-héroïne aussi politiquement incorrecte qu’éblouissante.