En juillet de chaque année, le festival du polar se déroule Quai d’Aiguillon à Concarneau.
Chaque année un thème différent est choisi, l’occasion de découvrir de nouveaux auteurs et de nouveaux horizons.

Le 22e festival du Chien Jaune aura lieu du vendredi 22 au dimanche 24 juillet 2016, Quai d’Aiguillon à Concarneau.



Pour cette édition organisée autour de la thématique Polar & Exotisme, l’illustration de l’affiche est signée Germain Boudier.


L’équipe du Chien Jaune travaille avec ardeur pour vous proposer une édition dépaysante !
Consultez le programme.


    L'actu du Chien Jaune :


  • Merci à nos partenaires Cinéville de Concarneau et à la SNCF
    Quelques photos de la soirée du jeudi 16 juillet au Cinéville de Concarneau avec la SNCF. Un grand merci au Cinéville de Concarneau pour son accueil, son implication et son accord de gratuité prôné par le Chien Jaune, permettant à tous, sans contrainte de budget, d’assister à la projection. Retrouvez toute leur programmation sur http://concarneau.cineville.fr Et également un grand merci à la (...)

  • Germain Boudier, créateur de l’affiche du Chien Jaune 2015
    L’équipe du Chien Jaune, les partenaires, les auteurs invités et les visiteurs ont apprécié la qualité de son travail, assurément un talent à découvrir ! Consultez ses œuvres sur internet, admirez les en galerie et pourquoi pas achetez un petit ou grand format : via son site internet : http://www.germainboudier.com/ via son compte facebook : (...)

  • Résultat du concours de nouvelles
    Chers amis du Chien jaune, voici les résultats de notre 3e concours de nouvelles, organisé en partenariat avec la bibliothèque municipale de Concarneau et la médiathèque L’Archipel de Fouesnant : Catégorie des plus de 16 ans 1er prix : Les Os de Hurlevent de Stéphane Barboza. Deuxième participation au concours du Chien Jaune. Lire en ligne Les Os de Hurlevent. Stéphane Barboza (à droite) a (...)

  • Deux conférences samedi 18 juillet : Pierre Pouchairet et Bernard Dufourg
    - Pierre Pouchairet à 10h30, à la bibliothèque municipale de Concarneau - Bernard Dufourg à 15h, chez Comptoir et Traditions À 10 h 30, la Bibliothèque Municipale de Concanarenau accueillera Pierre Pouchairet, ancien ommandant fonctionnel de la police Pouchairet nationale ayant notamment exercé à Ankara, Kaboul et Almaty, pour une conférence intitulée « Souvenirs d’Afghanistan et de Palestine, (...)

  • Amarine Electric Jazz, concert au Chien jaune samedi 18 juillet à 21h.
    Cette année le groupe Amarine Electric Jazz offrira un concert au festival du Chien Jaune, le samedi 18 juillet de 21h à 23h, sous le chapiteau du quai de l’aiguillon, entrée libre. Amarine Electric Jazz est un groupe formé en 2007. Le quartet qui a, depuis sa création, écumé les festivals, les fêtes de la musique et les petites scènes départementales, propose un large répertoire de reprises de (...)

  • Chants de marins par Les Gabiers du passage, dim. 19 juillet de 11h15 à 12h15
    La chorale Les Gabiers du passage puisera dans son répertoire de chants de marins pour animer une petite pause musicale avant le déjeuner dominical. Les airs entraînants de la joyeuse troupe envahiront le chapiteau du Chien Jaune et accenturont certainement l’ambiance bon enfant du festival. Dimanche 19 juillet de 11h15 à 12h15, sous le chapiteau Quai d’Aiguillon, Chants de marins par Les Gabiers (...)

  • Atelier pour les enfants par Katsolgraph, sous le chapiteau Quai d’Aiguillon
    Les vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 juillet 2015 de 16h30 à 17h30. Pour occuper les enfants pendant que les grands discutent avec les auteurs en dédicace, Katsolgraph animera chaque après-midi un atelier de création de cartes postales « esprit polar ». À partir de divers éléments graphiques fournis par Katsolgraph, les enfants en visite sur le salon pourront composer leur propre carte postale (...)

    L'actu du polar :


  • Battues de Antonin Varenne

    Éditions Écorces, Territori , juin 2015

    Les hommes laissèrent les distances se creuser entre eux et commencèrent à marcher d’un pas plus long et rapide.
    La pente dans le dos et n’y croyant plus vraiment, ils accéléraient naturellement, distançant Rémi qui continua à s’user les yeux sur le moindre morceau de terre, la moindre tache de couleur aperçue.
    Il pensait à Philippe, roulé dans un tas de feuilles mortes, sur un humus pourrissant, à quelques mètres de lui, peut-être, et lui revenait le souvenir de l’odeur du sang qui se mélangeait à celle de la prairie fauchée ; la douleur qui le ramenait à la conscience en des chocs déments ; la folie des secondes, coincé sous la ferraille.
    Il avait attendu, comme Philippe, peut-être, un œil fiché au ciel, se demandant si quelqu’un allait lui venir en aide ou s’il allait crever ici.



  • Corsica djihad de Rémi Talbi

    Éditions Coetquen , juillet 2015

    Une cellule djihadiste terroriste implantée en Corse ?
    Une utopie ? Pas si sûr…
    L’émir Ayman Moussab, représentant de l’Etat islamique pour le sud-est de la France, est chargé par son organisation de créer des cellules afin de perpétrer des attentats.
    La Corse est choisie pour cible.



  • Le carnaval des hyènes de Michaël Mention

    Éditions Ombres Noires, juillet 2015

    Carl Belmeyer est une figure emblematique du PAF. Presentateur du JT depuis plus de trente ans, il dissimule derriere son sourire une personnalite megalomane. Manipulateur, il meprise tout le monde, a commencer par son public qui l’adore.
    Lorsque sa chaine se retrouve au coeur d’un scandale sans precedent, il est envoye en Afrique en vue de couvrir une guerre civile. Objectif : redorer l’image de la chaine pour detourner l’attention des medias concurrents et de l’opinion publique.
    Le conflit au Liberia contraint Carl a regarder une realite qu’il a trop souvent meprisee. _ Terrorisme, complot, violence. la vie de Belmeyer se joue en coulisses jusqu’au declin.



  • La suite de Skolem par Marek et J-F Kierzkowski

    Éditions Pirate(s) mars 2015
    Dessin : Marek - Scénario : Jean-François Kierzkowski.

    Un être vêtu de noir et au visage monstrueux apparaît comme par enchantement dans les endroits les plus incongrus du globe puis disparaît aussitôt.

    Ratmir, homme vieillissant et son neveu plein de fougue, Roldek, tentent de résoudre cette énigme à travers l’Europe de l’Est.

    La suite de Skolem est le premier tome d’un diptyque mêlant mystère et humour dans un parfait style ligne claire.

    Album couverture souple, bichromie, 108 pages.



  • De chair et d’oubli de Karline Nivet et Pascal Suhard

    Éditions Cairn , juin 2015

    "La découverte près d’Albi d’un squelette enseveli avec un diamant d’une valeur inestimable intrigue le commandant Dran. Comment cet être décharné a t’-il pu sombrer dans l’oubli ?
    Impliquée dans l’enquête, une boxeuse aussi talentueuse que trouble ramène Dran vers son passé de champion déchu. Sans le savoir, il s’apprête à livrer un nouveau combat face à une nébuleuse aux contours inquiétants, un ennemi qui, pour préserver son impunité, plonge la chair suppliciée de ses victimes dans l’oubli.
    Dans cette lutte incertaine, Dran devra faire des choix cruciaux pour sauvegarder sa vie... au risque d’y laisser son âme. "

    Roman écrit à quatre mains par deux magistrats : la procureur de la République de Foix et Pascal Suhard, vice-procureur à Albi.



  • 26 heures pour un verdict de Sabrina Letrouit et Laëtitia Letrouit

    Éditeur Noir’édition, juin 2015

    Le 12 août 1994, à Granville, Karl Vögel meurt assassiné, à l’âge de quatre-vingt-huit ans. Sans ce fait divers, douze jurés ne se seraient jamais rencontrés. Par tirage au sort, Cristiano, Colette, Sophie, Idriss, Thomas, Jean-Claude, Kelly, Aimable et Gérard devront avec l’aide, plus ou moins complaisante, du Président de la Cour d’assises de la Manche et de ses deux assesseurs, répondre à une seule question : Agathe de Raygnac est-elle coupable d’avoir empoisonné avec préméditation Karl Vögel ?

    Mais que sait-on de la personnalité de l’accusée après trois jours d’audience ?
    Et que sait-on réellement des faits ?
    Qui peut prétendre connaître la vérité ?
    À ce huis clos électrique, entre douze personnes différentes, vous auriez pu participer. Vous auriez alors dû juger cette femme.
    Et vous, quelle aurait été votre intime conviction ?



  • Maillot noir de Calibre 35

    Editions Goater, juin 2015

    179 kms durant lesquels tous les coureurs vont essayer de faire parler la poudre, d’accrocher la victoire et pourquoi pas, le maillot jaune. Une belle course, rien à dire. Sauf qu’en coulisse ou sur le bord de la route, tout peut arriver.
    179 kms durant lesquels des vies vont basculer, certaines s’éteindre, d’autres prendre un sens unique duquel on ne revient jamais. Maillot noir raconte l’histoire de ceux qui ont vu leur existence changer ce jour-là.

    Huit textes donc qui tournent autour du vélo, et explorent les mystères de l’étape du 11 juillet prochain qui conduira les coureurs de Rennes à Mûr de Bretagne.

    Après Rennes, ici Rennes, paru en 2013, Hervé Commère, Frédéric Paulin, Stéphane Grangier, Léonard Taokao, Valérie Lys, Claude Bathany sont rattrapés par Nathalie Burel et Isabelle Amonou dans ce recueil de textes de 224 pages préfacé par le fameux Jean-Bernard Pouy. Entre le « Go slow » clin d’oeil au « Go fast », quelques meurtres, des enquêtes, du dopage et des personnages de substitution, Rennes, Mûr de Bretagne, et le lac de Guerlédan, ces huit nouvelles feront découvrir les coulisses « imaginaires » de ce tour de France si populaire en nos contrées.

    Le maillot noir (Maglia nera) fut attribué au Giro (Tour d’Italie) de 1946 à 1951. Il « récompensait » le dernier du classement. C’est l’équivalent de la lanterne rouge ou de la cuillère en bois.



  • Au bout du compte de Hervé Huguen

    Sixto éditions , juin 2015

    Dans une ville de Bretagne, Francis Gosciniak, cadre bancaire ambitieux, est persuadé de détenir des preuves de malversations financières impliquant son supérieur. Il y voit une opportunité à ne pas laisser passer et décide de monnayer son silence. Il n’en aura pas le temps, une voiture le renverse. Intrigué par le comportement de la victime dans les heures qui ont précédé le drame, le lieutenant de police Kerzhéro se lance dans une enquête âpre, bousculant les codes d’un milieu qui n’aime pas le scandale. Dans cette comédie tragique, chacun joue son rôle au sein d’une société où tous les coups sont permis au nom de l’argent roi.

    « Il avait de la peine à faire le tri. Des sensations remontaient parfois, des images aussi, occasionnellement même des odeurs. Mais tout se bousculait dans un tel maelström qu’il ne parvenait pas à séparer le rêve de la réalité. »



  • Le manuscrit de Sokoka par Delalande Bertorello Lapo

    Éditions Glénat , juin 2015

    Les explorateurs de la Bible - Le manuscrit de Sokoka
    - Coscénariste Arnaud Delalande
    - Coscénariste Yvon Bertorello
    - Dessinateur Alessio Lapo


    Une quête dangereuse, érudite, fascinante.

    À Paris, le chercheur Christopher Wertmann reçoit un appel de Dino Lorenzo, responsable des services secrets du Vatican. Il a un travail pour lui. Envoyé en mission à l’École biblique de Jérusalem, le plus ancien centre de recherche archéologique en Terre sainte, Chris doit enquêter sur la récente disparition d’un prêtre dominicain dans les rues de Jérusalem. Or ce dernier était en possession de dossiers ultraconfidentiels, en particulier une carte de fouilles archéologiques qui intéresse de très près l’École. Si, comme les chercheurs le supposent, ce qu’elle mentionne est exact, l’humanité serait au bord de l’une des plus grandes découvertes de son histoire !

    Arnaud Delalande, Yvon Bertorello et Alessio Lapo signent un passionnant thriller religieux à la découverte des secrets de la Bible ! Un album très documenté et précis d’un point de vue archéologique et théologique, en partenariat avec la prestigieuse École biblique et archéologique française de Jérusalem.



  • Replay de Jean-Luc Cochet

    Éditeur Lajouanie , juin 2015


    «  Ah qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de nous  »… Le célèbre refrain d’opéra-comique pourrait-être la devise de Vincent Albonezi dit «  Albo  » tant il est vrai que cet éternel dépressif apprécie la quiétude provinciale de la ville qu’il a choisie pour passer une retraite indue autant qu’anticipée.

    Pulvérisée une première fois par l’affaire de la Sirène du jardin Massey, ladite quiétude pourrait bien voler de nouveau en éclats alors qu’une vieille connaissance propose à Albo d’accueillir l’équipe d’un film censé se passer aux… USA.
    À un ami on ne refuse rien, et voilà que notre héros transforme Tarbes en patelin du Midwest et Claire Arrufiac (l’ex-lieutenant de police qui a bien failli le coffrer dans le premier opus) en agent de sécurité borderline.


www.lechienjaune.fr | Plan du site | Webdesign : katsolgraph.com | Mentions légales