En juillet de chaque année, le festival du polar se déroule Quai d’Aiguillon à Concarneau.
Chaque année un thème différent est choisi, l’occasion de découvrir de nouveaux auteurs et de nouveaux horizons.

Le 22e festival du Chien Jaune aura lieu du vendredi 22 au dimanche 24 juillet 2016, Quai d’Aiguillon à Concarneau.


La première soirée polar de 2016 aura lieu au restaurant La Coquille (1 quai du Moros à Concarneau).
Nous vous y donnons rendez-vous le samedi 27 février à 19h30.
La soirée est ouverte à tous et sera spéciale Police... ou presque. L’équipe de La Coquille a concocté un menu mortel : lieu de l’accident et pomme de terre écrasée, et Gyro-Far en dessert. Pour agrémenter ces plats savoureux : lectures, quizz, cadeaux et bonne humeur !

Pour réserver, il faut téléphoner au 02 98 97 08 52 avant le 25 février.


    L'actu du Chien Jaune :


  • Concours de nouvelles 2016
    L’association Le Chien Jaune organise son quatrième concours de nouvelles, ouvert du 06 février au 14 mai 2015. Les participants doivent écrire une nouvelle en lien avec l’affiche dessinée par Cyrille Launais, contenir les 6 mots suivants : chien, flic, vingt-deux, voyou, Concarneau, affaire, et bien sûr avoir un titre ! Le concours prévoit 2 catégories : une catégorie pour les - de 16 ans ; une (...)

  • Le livre de février - Usurpation
    Au mois de février, découvrez Usurpation de Jean-Marc Pitte, à la bibliothèque municipale de Concarneau De la Normandie à Port-au-Prince, d’Haïti à Paris, de l’enfance à l’âge adulte, la vie et les routes de Camille sont jonchées de cadavres. La jeune femme pourrait n’y voir qu’une fatalité, s’y soumettre. Mais elle décide de contrer le sort, de feinter avec la mort. tricher, mentir, usurper...c’est peut (...)

  • Concours de nouvelles 2016 : bientôt le coup d’envoi !
    L’association Le Chien Jaune organisera son quatrième concours de nouvelles du 06 février au 14 mai 2016. Les consignes et conditions de participation seront dévoilées le samedi 6 février à 11h à la bibliothèque municipale de Concarneau et consultables sur le site du Chien jaune le jour-même à partir de 11h30. Encore un peu de patience (...)

  • Soirée polar à La Coquille, le 27 février à 19h30
    La première soirée polar de 2016 aura lieu au restaurant La Coquille (1 quai du Moros à Concarneau). Nous vous y donnons rendez-vous le samedi 27 février à 19h30. La soirée est ouverte à tous et sera spéciale Police... ou presque. L’équipe de La Coquille a concocté un menu mortel : lieu de l’accident et pomme de terre écrasée, et Gyro-Far en dessert. Pour agrémenter ces plats savoureux : lectures, quizz, (...)

  • L’affiche du festival 2016 sera dessinée par Cyrille Launais
    Pour la 3e année consécutive, le Chien jaune avait lancé à l’automne un appel aux illustrateurs pour leur proposer de réaliser le visuel de l’affiche du festival à venir. C’est la proposition de Cyrille Launais qui a retenu les suffrages de l’équipe du Chien jaune. En attendant de découvrir cette nouvelle affiche, replongez-vous dans l’univers de Cyrille Launais avec Les Voleurs de cerveaux, album BD (...)

    L'actu du polar :


  • Block 46 de Johana Gustawsson

    Éditions Bragelonne, octobre 2015

    Falkenberg. Suède. Le commissaire Bergström retrouve le cadavre nu et gelé d’une femme aux abords de la plage d’Olofsbo.
    Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps sauvagement mutilés ont été abandonnés dans les bois d’Hampstead, au nord de la ville. Ils présentent les mêmes mutilations que la victime suédoise : trachée arrachée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
    Étrange ce serial killer qui change soudain de type de proie et de lieu de chasse… S’agit-il en fait d’un tandem de sociopathes ? Les nombreuses questions que soulèvent les deux affaires amènent Emily Roy en Suède, où elle retrouve une vieille connaissance, la tenace Alexis Castells, écrivaine française spécialisée dans les tueurs en série.
    Ces deux femmes aux personnalités discordantes se lancent à la poursuite de tueurs aussi pervers qu’incontrôlables. Une traque qui les conduit jusqu’aux atrocités du camp de concentration de Buchenwald, en 1944.
    Sous ses airs de polar scandinave, entre présent et passé, Block 46 nous rappelle à un devoir de mémoire sur la barbarie des camps nazis, et fait la démonstration que cette inhumanité, sous des formes diverses, est toujours d’actualité.



  • L’Accident de Chris Pavoine

    Éditions Fleuve Noir, janvier 2016

    Il y en a des manuscrits, dans la vie d’un éditeur... et puis il y a LE manuscrit. Le carton assuré, le titre qui fera l’effet d’une bombe.

    Mais tandis qu’Isabelle Read, agent littéraire de renom, termine les pages de ce texte anonyme, elle prend aussitôt conscience qu’il va falloir agir vite.

    Terré à Zurich, l’auteur cherche à expier une vie de mensonges et de trahisons, offrant des révélations explosives sur une personnalité très en vue du monde des médias. Mais déjà, dans l’ombre, un ancien agent de la CIA se met en mouvement, prêt à tout pour étouffer le scandale.

    Alors que le processus de publication s’engage, menaçant de détruire carrières et sociétés, une terrible alternative se dessine.

    Pour Isabelle, ce sera le succès d’une vie. Ou une balle dans la t



  • Prendre Gloria - Prendre femme de Marie Neuser

    Éditions Fleuve Noir, janvier 2016

    Le 12 septembre 1993, dans la petite commune italienne de P., Gloria Prats quitte son amie Elena pour un rendez-vous furtif. Elle franchit le perron de l’église de la Miséricorde.

    Mais les minutes deviennent des heures, et Gloria ne ressort pas. Une fugue ? Un enlèvement ? Pire encore ?

    Tous les regards se tournent vers Damiano, étrange jeune homme aux déviances notoires, connu pour collectionner les mèches de cheveux des jeunes filles...

    Une enquête s’ouvre, sans corps, sans explication. Dans la petite communauté municipale, la colère et l’indignation grondent. L’ombre des magistrats menace.

    Chaque pierre se met bientôt à vibrer du silence de la disparue. L’histoire retiendra que ce 12 septembre 1993, à P., les minutes sont devenues des heures. Et le temps, un bourreau.



  • L’infiltré de La Havane de Nikos Maurice

    Éditions de La Différence, janvier 2016

    La Havane, 1958, dix mois avant la chute du dictateur Batista. Guillermo Melcador, le chef du Comité pour la République cubaine, disparaît. Jorge Jiménez, qui l’a remplacé au pied levé à la tête de l’organisation révolutionnaire, va-t-il subir le même sort ?
    Son père, Alfredo, mû par un mauvais pressentiment - il soupçonne la présence d’un traître parmi eux -, engage un détective privé de La Nouvelle-Orléans pour infiltrer le groupe. Mortimer Thompson est un ancien journaliste, inscrit sur la liste noire de la Commission des activités antiaméricaines et emprisonné pour avoir refusé de dénoncer un confrère, un exilé cubain communiste, ami d’Alfredo.
    Désargenté et sans illusions, Thompson part à La Havane jouer les révolutionnaires.
    Avec un grand art, Nikos Maurice plonge le lecteur dans l’effervescence de ces années troubles où s’affrontent groupuscules révolutionnaires, police politique, CIA et Mafia.



  • Le Visage de Satan de Florent Marotta

    Éditions Taurnada, décembre 2015

    Un hurlement. Là, quelque part, qui se répercutait sur les murs poisseux et humides de la pièce.
    L’endroit ressemblait davantage à une cave avec ses murs bruts et ses parois voûtées. Puis un râle d’agonie s’étouffa, comme si même la mort prenait plaisir à attendre.
    L’homme pendait comme une vulgaire carcasse de viande accrochée à une esse de boucher. Son visage n’était que souffrance, rictus d’agonie et d’abomination. « Faites que je meure », implora-t-il en silence.



  • Serre-moi fort de Claire Favan

    Éditions Robert Laffont , février 2016.

    « Serre-moi fort. » Cela pourrait être un appel au secours désespéré.
    Du jeune Nick, d’abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa sœur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l’incertitude et l’absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l’Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité.
    Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l’enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psychologique d’une rare violence…



  • Plusdeprobleme.com de Fabrice Pichon

    Éditions Lajouanie, février 2016

    C’est la drôle d’histoire d’un cadre criblé de dettes - harcelé par ses créanciers ; humilié par le juge du surendettement ; méprisé par sa famille mais chéri par sa maîtresse - qui se décide à se lancer dans l’élimination de ses semblables...

    C’est aussi la drôle d’enquête d’un commissaire qui traquant un monstrueux pourvoyeur de chair fraîche, croise la route d’un insaisissable tueur à gage...

    C’est donc, mais pas que, la drôle d’histoire de Sylvie, Marc, Marie, et... Walter.



  • T’es pas Dieu, petit bonhomme... T2 : Les trois visages de la vengeance de Philippe Setbon

    Éditions du caïman, janvier 2016

    Tome 2 : Les trois visages de la vengeance
    Qu’est-ce qui peut pousser un individu à immoler son prochain ?
    Fred, auteur en mal d’inspiration, se pose la question. Le besoin de se faire connaître ?
    L’obéissance aux injonctions d’un dieu quelconque ? La vengeance ?
    Fred se lance dans l’écriture de son roman. Mais est-ce bien d’une fiction qu’il s’agit ?
    Dans son quartier, les Batignolles à Paris, celui que tout le monde appelle désormais « Le Faucheur » sème la mort sur son passage et redonne de l’inspiration à notre auteur…
    Le face-à-face est inévitable.



  • Aux animaux la guerre de Nicolas Mathieu

    Éditions Actes Sud, janvier 2016

    Une usine qui ferme dans les Vosges, tout le monde s’en fout. Une centaine de types qui se retrouvent sur le carreau, chômage, RSA, le petit dernier qui n’ira pas en colo cet été, un ou deux reportages au 19/20 régional et puis basta.
    Sauf que les usines sont pleines de types dangereux qui n’ont plus rien à perdre. Comme Martel, le syndicaliste qui planque ses tatouages, ou Bruce, le bodybuilder sous stéroïdes. Des types qui ont du temps et la mauvaise idée de kidnapper une fille sur les trottoirs de Strasbourg pour la revendre à deux caïds qui font la pluie et le beau temps entre Épinal et Nancy. Une fille, un Colt 45, la neige, à partir de là, tout s’enchaîne.
    Aux animaux la guerre, c’est le roman noir du déclassement, des petits Blancs qui savent désormais que leurs mômes ne feront pas mieux et qui vomissent d’un même mouvement les patrons, les Arabes, les riches, les assistés, la terre entière.
    C’est l’histoire d’un monde qui finit. Avec une fille, un Colt 45, la neige.



  • Dedans ce sont des loups de Stéphane Jolibert

    Éditions du Masque, janvier 2016

    Aux confins du Grand Nord, dans un paysage de glace et de neige, une bourgade survit autour de l’activité du Terminus : hôtel, bar et bordel. Nul ne sait à qui appartiennent les lieux mais ici se réfugie la lie de l’humanité et ici s’épanouissent les plus bas instincts.

    Dans ce milieu hostile, Nats fait son boulot avec application, jusqu’au jour où débarque un homme au visage familier, et avec lui, une flopée de mauvais souvenirs. Dès lors, tandis que la neige efface le moindre relief du paysage. Tandis que la beauté de Sarah chamboule son quotidien. Tandis que le vieux Tom lui raconte le temps où les loups tenaient les chiens à distance. L’esprit de vengeance tenaille Nats, impérieux, dévorant.



  • Le Testament Noir de Jean-Luc Aubarbier

    City éditions, janvier 2016

    De terribles attentats commis par des fous d’Allah frappent le monde occidental, faisant des milliers de victimes. Juste avant le début de cette vague de terreur, le père de l’archéologue Pierre Cavaignac a été assassiné. C’est sa dernière découverte qui lui a coûté la vie.
    Aidé de sa partenaire Marjolaine Karadec, Pierre se lance dans un jeu de piste semé de cadavres, sur les traces d’une conspiration remontant aux heures les plus sombres de l’Histoire et à l’alliance entre Hitler et Husseini, le mufti de Jérusalem.
    Avec l’aide des services secrets et de nombreux frères maçons, Pierre et Marjolaine doivent à tout prix arrêter une redoutable terroriste fanatique. Son objectif : s’emparer d’un objet légendaire qui pourrait fédérer tous les musulmans, la Lance de Mahomet…



  • Les anges barbares de Jean-Marc Durand

    terra nova éditions, janvier 2016

    Lyon, hiver 1951. Le corps d’une femme, la vingtaine, est retrouvée la gorge tranchée dans le hangar d’une usine. Identité inconnue, pas de mobile apparent. Le commissaire Jean Delmas est chargé de l’enquête. Rapidement, il découvre l’identité de la victime : c’est Martha Lidac, la seule de sa famille à être revenue des camps de la mort. La seule héritière d’une riche lignée d’industriels dont tous les biens ont été spoliés.
    Qui est l’étrange famille où Martha a trouvé refuge à son retour de captivité, et qui semble dissimuler bien des secrets ?
    Pourquoi cet homme entrevu un jour a-t-il suscité une telle terreur chez Martha ?
    Les événements replongent Delmas dans la terrible période de l’Occupation. Profiteurs, délateurs et victimes : six ans après la guerre, presque tout le monde veut oublier cette sombre histoire française. Presque…



  • Le pas du renard de Claude Izner

    Éditions 10/18 , janvier 2016

    En ce printemps 1921, Paris se relève difficilement de la guerre. La vie est chère, le travail se fait rare, se loger pose problème. Jeremy Nelson, jeune pianiste américain passionné de jazz, vient tirer le diable par la queue dans la capitale, à la recherche de ses origines. Mais son engagement au sein d’une troupe de cabaret de Belleville va déclencher une véritable série noire.
    Qui exerce un chantage à l’encontre des artistes du Mi-Ka-Do pour qu’ils disparaissent les uns après les autres ?
    Prêt à tout pour survivre, Jeremy va s’avérer un adversaire coriace car, si infime que soit un grain de sable, il peut gripper les rouages d’une machination parfaitement huilée.



  • Les salauds devront payer de Emmanuel Grand

    Éditions Liana Levi, janvier 2016

    Wollaing. Une petite ville du Nord minée par le chômage. Ici, les gamins rêvent de devenir joueurs de foot ou stars de la chanson. Leurs parents ont vu les usines se transformer en friches et, en dehors des petits boulots et du trafic de drogue, l’unique moyen de boucler les fins de mois est de frapper à la porte de prêteurs véreux. À des taux qui tuent...
    Aussi, quand la jeune Pauline est retrouvée assassinée dans un terrain vague, tout accuse ces usuriers modernes et leurs méthodes musclées. Mais derrière ce meurtre, le commandant de police Erik Buchmeyer distingue d’autres rancœurs. D’autres salauds. Et Buch sait d’expérience qu’il faut parfois écouter la petite idée tordue qui vous taraude, la suivre jusque dans les méandres obscurs des non-dits et du passé.



  • Si tous les dieux nous abandonnent de Patrick Delperdange

    Éditions Gallimard, janvier 2016

    Violence, cruauté, trahison : rien ne leur sera épargné.
    Céline est une jeune femme en fuite. Léopold, un vieux monsieur qui ne tient plus à la vie que par habitude. Quant à Josselin, il ne s’agit en fin de compte que d’un idiot qui se croit très malin.
    Le destin de ces trois personnages va se trouver lié de manière inattendue et impitoyable.
    Un dieu malfaisant aurait-il décidé de s’amuser avec leur existence, comme un fou qui jouerait aux dés ?
    Malgré leurs défauts, malgré leurs maladresses, Céline, Léopold et Josselin nous touchent comme nous toucheraient des amis, des semblables, des frères. Ce qui leur arrive pourrait tout aussi bien nous arriver.
    Si tous les dieux nous abandonnent, il nous faudra continuer à vivre seuls, pauvres humains.


www.lechienjaune.fr | Plan du site | Webdesign : katsolgraph.com | Mentions légales