Armelle CARBONEL

Nouvelle - Roman


Armelle Carbonel surnommée « La Nécromancière ».
Délit majeur : l’écriture.
Forfaits à son actif : Un thriller. Quatre pièces de théâtre. Dix nouvelles. Quinze poèmes. Un chant militaire co-écrit sous la direction de M. Sorlin, chef de la musique principale de l’armée de terre.
Condamnation : passionnée à perpétuité.


Portrait d’une serial writer
Coupable de tous les forfaits dont on l’accuse, son épopée littéraire débute à l’âge de huit ans. Primée à de nombreuses reprises dès l’adolescence sous le pseudonyme de Rebecca Arque (Art et Lettre de France, Concours littéraire des Armées, concours de poésie de la ville de Rambouillet, Prix Calliope…), La Nécromancière publie Criminal Loft par le biais de l’auto-édition en 2011 et devient membre du Collectif de la Plume Noire.
En 2013, Armelle Carbonel sévit à nouveau en participant au recueil de nouvelles Santé, collectif initié par l’Atelier Mosésu au profit de la fondation Maladies Rares.
Mais l’aventure prend un tournant décisif lorsque les éditions Fleur Sauvage publient une version retravaillée de Criminal Loft, thriller préfacé par Laurent Scalese et coup de cœur de Gérard Collard.




Bibliographie :

Romans

- Criminal Loft, éditions Fleur Sauvage, 2015

Nouvelle

- collaboration au recueil Santé, L’Atelier Mosésu, 2013

www.lechienjaune.fr | Plan du site | Webdesign : katsolgraph.com | Mentions légales