Cyrille LAUNAIS

Bande dessinée


Né en 1968, je suis tombé dans la B.D très jeune. La seconde partie des années soixante dix à été déterminante. Il y avait des ateliers B.D à la télévision ! Je suis entré dans le monde des dessinateurs de B.D à cette période. Je n’ai jamais arrêté de dessiner depuis.
Mes pages de cahiers scolaires étaient peuplés de personnages et mes carnets de notes de mauvais résultats. A 16 ans je suis devenu un jeune retraité de l’éducation nationale et je me suis plongé à corps perdu dans la création artistique. J’ai pris des cours. J’ai suivi une formation de graphisme (B.D et dessin de presse). J’ai même reçu un diplôme.
J’ai beaucoup lu mes aînés européens ou américains. Franquin, Maurice Tillieux, E.P Jacob, Will Eisner, Denis Sire, Jack Kirby, Franck Margerin, Tardi, etc....
Mon style est un mix de tout ça, avec une bonne dose d’humour. L’intérêt de la BD, c’est que l’on peut explorer toute sorte d’univers et de forme narrative différents.
Le plus important, c’est l’histoire que l’on raconte !
Comme beaucoup de dessinateurs de B.D, le cinéma a une place importante dans mon imaginaire. Parallèlement à la bande dessinée, je suis devenu marionnettiste et plasticien.
En 1999, j’ai crée mon premier spectacle. En dix ans, j’ai beaucoup joué sur scène et formé beaucoup de personnes à cet art populaire. La transmission et l’échange de savoir sont important pour moi. Tout ça de façon ludique et surtout pas académique.
Rien de tel que de travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !
Mais lorsque j’expose mes créations en art plastiques, les visiteurs me demande toujours :
« Vous faites de la bande dessinée ? »
Quoi que je fasse, je suis vite démasqué !

Cyrille Launais




Bibliographie

- Les Voleurs de cerveaux, CasaNostra, Sixto Éditions, 2013

www.lechienjaune.fr | Plan du site | Webdesign : katsolgraph.com | Mentions légales